Mysterious Academy
Bienvenue, venez nous rejoindre n'hésitez pas si vous avez des questions ou autres...


Un lycée bien étrange avec toutes formes de personnalités si particulières...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un changement de direction {libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashe The Stempead
Directeur impitoyable
avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 28
Localisation : ImaginationLand

MessageSujet: Un changement de direction {libre}   Dim 13 Fév - 14:29

Tout venait trop vite, il peinait à tout gérer. Trop de paperasses, trop de lettres qui réclamaient sa si précieuse signature. Il ne s'était écoulé que deux jours depuis sa rencontre avec Naomi Shiro mais pourtant, il pensait que cela faisait une éternité depuis la dernière fois. Ses lèvres lui manquaient.

Ashe l'avait fait demandé, à une heure où elle serait probablement encore en cours. Mais l'affaire qui occupait les pensées du vampire l'empêchait de réfléchir. Selon la tradition de l'Academy, il devait être en binôme avec une autre personne, qui plus est une femme. Et l'idée même qu'une autre que Nao soit à ses côtés l'insupportait. Non, elle ferait l'affaire. Essayant de se relaxer, il se plongea dans son fauteuil, avant que la douleur conjuguée de ses blessures ne l'immobilisent d'un éclair foudroyant. Ashe respira un bon coup afin de faire partir son martyr. C'est à ce moment-là que décoda le portrait pour se manifester.


« Ca dut être douloureux, pour que deux jours après vous souffriez, susurra Lilith. On dirait que les effets du poison sont encore présents.

- Epargne-moi tes sarcasmes, veux-tu. À partir de maintenant, nous allons travailler ensemble, alors dans l'intérêt de cette académie, peut-on enterrer nos petits différents ? »

Elle ne répondit pas sur le coup, comme travaillant les paroles d'Ashe. Finalement, elle ajouta comme dernière vengeance :

« Je vais voir ce que je peux faire, après tout, je ne suis qu'une saloperie de secrétaire acariâtre. »

Le nouveau Directeur soupira, le chemin sera long avant qu'elle arrête de lui lancer des piques. Il regarda à nouveau l'image de la femme aux cheveux de miel, posé sur son bureau. Quelle idée d'avoir insufflé une âme à un portrait. Il s'agissait d'une des bâtisseuse de la première génération, celle qui avait aidée à bâtir l'Academy. Le temps passait et toujours rien, pas de toc, toc à la porte.

Mais tout vient à point à qui sait attendre, et alors qu'Ashe broyait du noir, la porte s'ouvrit doucement. Et le visage éclairé de la jeune fille se dévoilait derrière la porte. Celui du vampire s'illumina malgré lui. Lillith poussa un petit bruit audible que d'Ashe, et ce dernier se dépêcha d'ouvrir la bouche. Il essaya de prendre un air affecté pour donner un semblant d'autorité dans sa voix.


« Bien, vous voilà. Pardon, reprit-il après un silence, te voilà. Nous nous sommes pas vus depuis notre balade, il y a deux jours. Qui furent riches en péripéties. »

Un doux euphémisme quant à la blessure sur son visage. Un fine cicatrice -presque disparue - qui partait de sa tempe droite et allait jusqu'à la machoire. Même un apport de sang massif n'avait pas fait disparaître entièrement la blessure. Et ce n'était là que la seule blessure visible, tant d'autres lui zébraient le torse et le dos. Ce fut un tel combat que ses vêtements avaient fini en lambeaux. Mais revenons au présent, il l'avait fait monter jusqu'à lui dans un but précis.

« Si je t'ai fait monter, c'est pour te parler d'une chose d'une importance capitale pour l'Academy. » Il fit une pause, comment annoncer ça ? Autant lui demander sa main. Sous cet angle, c'était presque envisageable. « Depuis la nuit des temps, l'Academy a tojours été géré par deux personnes... un couple. Vu que je suis devenu le nouveau Directeur, il me faut quelqu'un à mes côtés, toi. Parce que je n'envisage pas ma vie sans toi, je ne veux personne d'autre que toi. »

Ce fut assez facile, le plus dur sera sa réponse qui pouvait être soit tout blanc, soit tout noir. L'attente, toujours l'attente. À croire que le monde appartient à ceux qui attendent le moment voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Shiro
Maîtresse des émotions
avatar

Messages : 2224
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 23
Localisation : Loin de toi, probablement

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Sam 26 Fév - 22:06

On... m’appelait ? En plein cours ? Sans poser de question, je ramassai mes choses, que je pris la peine d’aller porter pour ne pas m’en encombrer et je partis en direction du bureau du directeur en me remémorant notre escapade qui datait de déjà deux jours. Il s’était passé tant de chose, plus que dans toute ma vie en fait. Ça avait été une nuit magique, la nuit de mes rêves. D’ailleurs, en parlant de rêve, le peu de nuit qui m’avait resté après être rentrée n’avait pas nécessairement été des plus reposantes. Je me rappelais clairement avoir rêver à une bataille horrible entre un espèce de monstre de pierre et Ashe... et que celui s’en était sorti mais de justesse. Je chassai ce sombre souvenir en arrivant devant la porte du bureau. Je pris une inspiration et m’apprêtai à cogner. Ma main s’arrêta à quelques centimètres de la porte. Je cogne ou pas ? Oh... et puis non. De toute façon, il devait bien savoir que j’étais là.

J’ouvris doucement la porte et entrai en me retenant de me mordiller la lèvre, habitude que j’avais récemment développée. Je l’aperçus rapidement et vis un sourire éclairer son visage, ce qui me fit automatiquement sourire à mon tour. À croire que c’était contagieux... Un bruit, parfaitement audible, se fit entendre et, même si j’avais vu sa bouche bouger, j’étais pratiquement certaine que c’était pas lui qui l’avait fait.

Un peu gênée d’être là sans savoir pourquoi, je m’approchai de son bureau et m’assis sur une chaise devant celui-ci. Il prit un air se voulait... je ne sais pas.. plus sérieux ? Mais pas très réussi, malheureusement. Mon sourire, qui se transformait sans cesse depuis mon arrivée – d’abord heureux, puis gêné – devint un brin moqueur quand je l’entendis parler. C’était comme s’il tentait d’agir de façon autoritaire, mais comparé à ma mère – le seul exemple que j’avais – il faisait pâle figure. Non pas que ma mère était stricte à l’excès, elle savait simplement se faire obéir. Mais revenons au sujet.

« Bien, vous voilà. Pardon, te voilà. Nous nous sommes pas vus depuis notre balade, il y a deux jours. Qui furent riches en péripéties. »

Riches en péripéties, c’était peu dire. Mais je m’abstins de répondre, attendant de savoir la raison de ma présence ici.

« Si je t'ai fait monter, c'est pour te parler d'une chose d'une importance capitale pour l'Academy. »

D’une importance capitale pour l’Academy. Ces mots faisaient leur chemin, semant derrière eux des dizaines de questions : Qu’avais-je fait ? Ou qu’allais-je devoir faire ? En quoi cela me concernait-il ? Que se passait-il ? Les questions tournaient et tournaient dans mon esprit. Je finis par me concentrer sur lui pour me calmer. Je le détaillai discrètement du regard alors qu’il semblait chercher ses mots. J’eus à peine le temps d’apercevoir la cicatrice qui marquait son visage qu’il reprit.

« Depuis la nuit des temps, l'Academy a tojours été géré par deux personnes... un couple. Vu que je suis devenu le nouveau Directeur, il me faut quelqu'un à mes côtés, toi. Parce que je n'envisage pas ma vie sans toi, je ne veux personne d'autre que toi. »

Je figeai, puis, au fur et à mesure que mes sens me revenaient, je rougissais. Ce qu’il venait de dire ressemblait tellement aux demandes en mariage que je lisais dans mes livres. Son intonation, ses mots... son regard. Son regard, plein d’espoir et peut-être avec une pointe de crainte – d’un refus ? -, m’observait en attendant que je parle. J’ouvris la bouche.

- Je...

Je me mordis la lèvre, je ne savais pas quoi répondre. D’un côté, je savais que je l’aimais vraiment, mais de l’autre j’avais peur de ce qui allait arriver. Ayant toujours été habituée à rester chez moi à faire toujours les mêmes choses, l’esprit d’aventure que plusieurs possédaient brillait par son absence chez moi. J’Avais peur du futur, peur de ce que ma réponse allait engendrer. Je me levai sans savoir pourquoi et observai la pièce autour de moi, cherchant quelque chose qui me donnerai la réponse que je cherchais. Ce que je savais déjà me frappait maintenant avec force : Je l’aimais.

- Je... je t’aime. J’en suis convaincue, mais je ne sais pas quoi répondre. C’est tellement... soudain. Je sais que je suis bien avec toi et j’ignore pourquoi j’hésite. Je...

Je posai mes yeux sur lui. Je restai un moment immobile, à simplement le regarder, puis je m’approchai pour passer une main sur la cicatrice, sur son visage.

- Qu’est-ce qui s’est passé ?

Je n’évitais pas la question. Je me cherchais seulement du temps pour réfléchir. Et puis, je m’inquiétais un peu pour lui. Que s’était-il passé dans ces deux jours ? Mon rêve me revint avec une précision effrayante. Il avait eu exactement la même blessure... et plusieurs autres.

- Est-ce que tu vas bien ?

Et voilà que je m’inquiétais de plus en plus pour lui. Plus je réalisais que je tenais à lui, plus je comprenais qu’il n’y avait qu’une seule réponse possible à se demande. Comment refuser ? Toutefois, j’attendais qu’il me réponde. Je voulais savoir s’il allait bien avant toute chose.

_________________
Merci à Khino-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashe The Stempead
Directeur impitoyable
avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 28
Localisation : ImaginationLand

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Ven 8 Avr - 17:32

Un silence religieux passa. Dans la tête du Directeur, tout était possible; un refus catégorique, une scène émouvante où elle dis oui, et tant d'autres encore. Elle se transforma pour avoir la couleur d'une tomate bien mûr. Même maintenant, cela surprenait Ashe qui s'émerveillait de le voir à chaque fois.

« Je... »

C'était un début. La tête penchée, appuyée sur son bras, il sourit. La suite vint très rapidement, comme un barrage qui contient l'eau et qui finit par céder.

« Je... je t’aime. J’en suis convaincue, mais je ne sais pas quoi répondre. C’est tellement... soudain. Je sais que je suis bien avec toi et j’ignore pourquoi j’hésite. Je... » Elle fit une pause, remarquant un détail qu'elle avait occulté au départ. Elle se pencha par-dessus le bureau ancien et posa sa fine main sur sa cicatrice au visage. Il frémit, à cause de la douleur ou autre chose ? « Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Comment lui dire que son bien-aimé a failli finir dans la casserole d'un golem - au figuré car le monstre n'avait pas pour habitude d'attendre de cuire sa nourriture, ni même qu'elle soit morte. Alors lentement, il se leva et se posta face à la grande fenêtre, baignée de lumière. En contre-bas, il aperçut son protégé, Yoichi. Ce dernier serait à sa place, il foncerait à n'en pas douter, lui révélant tout. Mais il était encore immature, il fallait plus de tact, de doigté dans cette situation. Alors toujours tourné, il s'adressa d'un ton léger.

« Une simple histoire avec un golem. Comme tu peux le voir , je suis encore intact. Tu n'as pas à t'en faire. »

Certains s'offusqueraient de la réaction trop détaché du vampire, mais il savait - il le sentait - qu'elle ne se vexerait pas. Le reste, il ne savait pas. Du coin de l'oeil, il vit Lilith se mettre les mains pour ne pas rire, mais lâcha un petit pouf, facilement audible. Il savait qu'elle jaugeait Naomi pour savoir si elle était faite pour ce poste.

« Je sais que je dois t'en demander beaucoup, à obtenir une réponse comme celle-là. Mais moi, je suis persuadé que tu irais à merveille pour ce travail. Et puis, ajouta-t-il dans un sourire en se retournant, tu ne serais plus obligé de suivre les cours qui ne te plaisent pas. »


Dernière édition par Ashe The Stempead le Dim 24 Avr - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Shiro
Maîtresse des émotions
avatar

Messages : 2224
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 23
Localisation : Loin de toi, probablement

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Mar 12 Avr - 4:16

Pourquoi avait-il la même cicatrice que le Ashe de son rêve ? Pourquoi hésitait-il à lui répondre ?

Il se leva et s’éloigna pour s’arrêter devant la fenêtre. Il réfléchissait, c’était apparent. Naomi aurait pu croire qu’il cherchait à lui cacher ce qui c’était passé, mais elle avait l’étrange intuition qu’il cherchait seulement à la ménager, qu’il cherchait simplement à trouver les bons mots. Donc, elle attendit et elle était prête à attendre aussi longtemps qu’il le faudrait pour qu’il lui dise ce qui s’était passé.

Sa voix lui parvint finalement, légère, alors qu’il scrutait toujours ce qui se passait à l’extérieur.

« Une simple histoire avec un golem. Comme tu peux le voir, je suis encore intact. Tu n'as pas à t'en faire. »

C’était… simple, dis comme ça. Naomi entendit le bruit d’un rire qu’on peine à étouffer, provenant du dessus du bureau. Elle resta étonnée pendant une seconde, mais elle avait l’esprit trop occupé pour s’en soucier plus de quelques secondes.

« Je sais que je dois t'en demander beaucoup, à obtenir une réponse comme celle-là. Mais moi, je suis persuadé que tu irais à merveille pour ce travail. Et puis, ajouta-t-il dans un sourire en se retournant, tu ne serais plus obligé de suivre les cours qui ne te plaisent pas. »

Quand il se tourna en lui souriant, elle eut l’impression de fondre l’intérieur. S’il avait fait quoi que ce soit qu'elle aurait pu lui réprimander, Naomi lui aurait pardonné à ce moment-là. Timidement, au début, puis de plus en plus confiante, elle s'approcha de lui pour s’arrêter à moins d’un mètre de lui. Elle avait déjà décidé, aussi bien l’assumer pleinement – C’était elle qui pensait ça ? Étonnant ! Elle allait lui donner une réponse, celle qu’il voulait, du moins, elle l'espérait. Sinon, pourquoi aurait-il posé la question ?

- C’est un oui, et puis, les cours ne me plaisent pas tous, en effet, toutefois, je suis quand même là pour apprendre, non ?

Naomi reposa sa main sur sa joue, bien plus à l’aise qu’avant, puis la fit glisser jusqu’à son épaule. Elle baissa les yeux et se mordit la lèvre, se demandant si elle voulait vraiment savoir ce qui l’embêtait.

Oui… Non... Oui… Oui. Elle voulait savoir si c’était simplement dans sa tête, plusieurs coïncidences ou si son rêve n’en était pas réellement un.

- Ashe… Je vais peut-être te paraître un peu étrange, mais… tu pourrais enlever, ou juste relever ton chandail ? Je dois… Il faut je vérifie quelque chose. C’est tout.

La cicatrice sur son visage, le monstre de pierre – un golem, si elle avait bien compris ce qu’il avait dit – les avait-elle hallucinés ? Étaient-ils simplement le fruit de son imagination ? Une simple coïncidence ?

Ces questions tournaient et tournaient dans sa tête, à tel point que, en posant la question à haute voix, elle en oublia de rougir, d’être gênée. Elle avait peur pour lui, elle ne voulait pas qu’il se soit passé quoi que ce soit qui aurait pu le faire souffrir. Naomi sait pourtant que personne ne peut rester dans sa petite zone de confort en tout temps, mais, d’une certaine façon, elle voulait se faire rassurer. Il avait eu beau la rassurer en lui disant qu’il était intact, elle avait l’impression qu’il lui cachait quelque chose. Et Dieu sait qu'elle se trompe peu sur ses impressions. Elle ne voyait pas les auras – sauf à une ou deux reprises, Naomi avait croisés des personnes qui extériorisaient tellement leur émotions qu'elle en voyait la couleur – mais elle ressentait d’une certaine façon les émotions. En fait, c’était l’opposé de son « don » : Au lieu d’influencer leurs émotions en changeant l’ambiance – l’atmosphère – elle pouvait ressentir les leurs. Malheureusement – ou heureusement, parce qu'elle n’était pas tout à fait imperméable aux émotions, à forte dose, elle finissait par les ressentir aussi – ce n’était pas avec tout le monde : tout simplement avec ceux de qui elle s'était rapprochée, ceux à qui elle tenait… ceux avec qui elle avait un lien, quel qu’il soit.

- Le prend pas mal, d’accord ?

Elle s'inquiétait un peu de ce qu’il pensait. Personnellement, s’il lui demandait d’enlever son chandail, comme ça, sans préavis, sans rien d’autre, elle ne le prendrait pas mal, mais elle demanderait ce qu’il lui passerait par la tête – et refuserait sûrement, à moins qu’il ait une très bonne explication.

_________________
Merci à Khino-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashe The Stempead
Directeur impitoyable
avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 28
Localisation : ImaginationLand

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Mer 11 Mai - 12:36

Elle acceptait, s'il serait seul, il sauterait sur place de joie. Mais bon, il devait montrer une image posée de lui. Les quelques pas qu'il la séparait d'elle fut comblée - du moins elle resta à moins d'un mètre de lui. Sa main effleura à nouveau la peau immortelle de son compagnon, puis la fit glisser jusqu'à l'une des blessures à l'épaule. Quelque chose dnas l'esprit de Nao changea, il s'en rendit compte. Une question lui brûlait les lèvres mais comme si elle avait peur de la réponse.

« Ashe… Je vais peut-être te paraître un peu étrange, mais… tu pourrais enlever, ou juste relever ton chandail ? Je dois… Il faut je vérifie quelque chose. C’est tout. »

Vérifier mais quoi ? Il ne comprenait pas où partait la discussion, voulait-elle... Non bien sûr, elle était trop bien élevée pour ça. Savait-elle pour l'histoire du golem ? C'était improbable, il était seul contre le monstre et n'avait raconté que sa présence, pas les blessures infligées. Improable mais pas impossible. Depuis l'histoire du Lac, il sentait comme une étrange connexion entre elle et lui. Ashe se demande s'il devait lui mentir pour la préserver, ou plutôt tout lui révéler. D'un côté, elle ne ferait que s'inquiêter pour un évènement passé, mais d'un autre, il la propulsait au poste de Directrice à ses côtés. Ne rien lui dire pourrait la mettre en danger au pire moment possible. Tiraillé, il garda le silence, fixant un point imaginaire sur le mur. Mais finalement, le choix était simple et la solution de même, il allait... Soudain, Lillith trouva judicieux de toussoter faiblement pour ramener à la réalité son nouveau Directeur. De ce fait, il n'entendit que la fin de la phrase.

« ... pas mal, d'accord ?

- D'accord, dit-il sans savoir vraiment ce qu'elle voulait dire. Tu es en droit de savoir. Tout ne s'est pas passé exactement comme je l'ai dit plus tôt. Il y a eu... quelques complications. »

Enconre un euphémisme, il en abusait. Lentement, il décrocha les attaches dans son dos et enleva son chandail. Puis la veste tomba à son tour. Ainsi torse nu, Naomi pouvait contempler l'horreur de ce qu'il s'était vraiment passé.

Tout le torse était parcouru de blessures larges comme deux doigts, dont certaines battit au rythme du coeur du vampire. Celles-ci contenait encore un peu du poison qui coulait des doigts - gros comme un poing - du golem. Le dos présentait les mêmes blessures, à un degré plus faible puisqu'elles semblait presque guéries. Le combat qui s'était produit deux jours plus tôt fut un magnifique chaos où Ashe ne dut sa survie qu'à la lourdeur du monstre qui trébucha sur un tronc tombé. Le dit-tronc était large comme le portail de l'Academy. Le vampire se traina jusqu'à l'infirmerie sans se faire voir par quiconque. Seul l'infirmière était au courant.


« Voilà ce qu'il s'est passé. Il peinait à remettre ses affaires sans ressentir chaque blessure. Mais le golem est hors d'état de nuire... à jamais. »

Au lieu de rasseoir, il se posa sur son bureau doucement. Il regarda sa compagne d'un air désolé.

« Je ne tenais pas à ce que tu l'apprennes. Je ne veux pas te causer du soucis. Es-tu rassurée maintenait ? »

Il tendit mollement son bras pour poser sa main sur elle, tentant vainement à ce qu'elle n'éclate pas en colère contre lui. Mais le coeur d'une femme est plein de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Shiro
Maîtresse des émotions
avatar

Messages : 2224
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 23
Localisation : Loin de toi, probablement

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Sam 14 Mai - 4:34

Ça me chicotait, m’intriguait. Je n’arrivais pas à me sortir mon rêve de la tête et je savais que je ne cesserais pas d’y penser avant d’avoir eu la preuve que je m’inquiétais pour rien. Du moins, c’était ce que j’espérais.

« Tu es en droit de savoir. Tout ne s'est pas passé exactement comme je l'ai dit plus tôt. Il y a eu... quelques complications. »

Si j’avais été quelqu’un d’autre, j’aurais un petit rire inquiet. Quelques complications ? Il voulait dire quoi par ça ? En me mordillant la lèvre, je le regardai défaire lentement les agrafes, enlever son chandail et laisser sa veste tomber par terre.

Dans une autre situation, peut-être que j’aurais été gênée de le voir sans chandail. J’aurais préféré cette version-là à celle que j’avais sous les yeux. Mon rêve – mon cauchemar – prenait vie devant mes yeux. Des blessures zébraient son torse. Grandes. À vif. D’un côté, j’étais étonnée qu’il tienne toujours debout, de l’autre, je remerciais le ciel de me l’avoir laissé en un morceau, même s’il était plutôt abimé. Lentement, je le contournai. Le dos était moins pire, mais je n’osais imaginer à quel point il avait mal. Je revins devant lui, mais s’osai pas le regarder dans les yeux. Je me contentais du plancher.

« Voilà ce qu'il s'est passé. »

Mon rêve n’en était pas un, tout compte fait. Je relevai les yeux le temps de le voir remettre ses vêtements. J’aurais voulu l’aider, mais le temps que je me décide, il avait fini.

« Mais le golem est hors d'état de nuire... à jamais. »

C’était bien la seule bonne nouvelle qu’il y avait. Maintenant qu’il s’était rhabillé, plus rien ne paraissait. Sauf que je savais ce qu’il y avait sous ses vêtements.

« Je ne tenais pas à ce que tu l'apprennes. Je ne veux pas te causer du soucis. Es-tu rassurée maintenait ? »

Je le savais déjà, je n’en étais simplement pas certaine. Mais je ne pouvais pas lui dire ça. Je comprenais qu’il veuille m’éviter des soucis, mais une chose aussi importante, j’aurais fini par l’apprendre un jour ou l’autre.

Je sentais mon barrage sur le point de céder. Eeeeet… voilà. Je pleurais. Toute mon inquiétude, mes mauvaises impressions, ma culpabilité de ne pas m’être assurée qu’il ne lui était rien arrivé avant, bref tous mes mauvais sentiments y passèrent. Je m’empressai de m’essuyer les yeux avec ma main libre.

- Rassurée ? Comment tu veux que je sois rassurée ?! Tu ressembles à du steak haché et tu veux que je sois rassurée ?! Tu veux savoir pourquoi j’ai voulu vérifier ?

Bien sûr qu’il le voulait. Qui ne serait pas curieux ?

- Parce que le soir, en dormant, j’ai tout vu ! Dans ma tête ! Au début, je pensais c’était un cauchemar, mais maintenant, je me rends que c’est vrai et c’est encore pire ! Je dois faire quoi, moi ? Hein ? Si j’avais pas demandé, t’aurais rien dit et t’aurais juste serré les dents pour endurer !

Je m’essuyai une nouvelle fois les yeux, comme si ça allait changer quelque chose. Un vrai déluge, mais je ne pouvais pas l’arrêter. J’eus un hoquet.

- Je veux t’aider, dis-moi ce que je dois faire. N’importe quoi.

Je me sentais inutile. La future nouvelle Directrice – vraiment ? – qui font en larmes à la première difficulté. Prometteur, non ?

_________________
Merci à Khino-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrah
Angelus
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 33
Localisation : Infirmerie ou Jardin

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Mer 1 Juin - 3:42

— Monsieur le Directeur, c'est simplement pour... oh!

La porte ouverte, une femme se tenait dans l'embrasure de la porte du bureau, une main délicate sur la poignée métallique et l'autre retenant un hoquet de stupeur. Une longue robe blanche semblait flotter jusqu'à ses pieds, délimitant sa taille et ses hanches. Ses longs cheveux tombaient en cascade sur ses épaules, les couvrant. Une grande paire d'ailes affirmait les origines de la créature céleste. Ses yeux bleus agrandis par la surprise brillaient par la lumière de la pièce. Une petite croix rouge surmontée d'une couronne épinglée sur son sein gauche prouvait sa position d'infirmière en chef dans l'académie. Elle n'avait presque pas fait de bruit en arrivant, même la porte semblait s'être ouverte silencieusement ou bien les voix des deux personnes dans la pièce avaient camoufler le bruit de son entrée.

La distraite infirmière était tout simplement entrée sans vraiment cogner, dans le bureau du directeur. En réalité, elle n'avait pas songé un instant qu'il puisse être en réunion ou en rencontre avec quelqu'un ou peut-être même absent de son bureau. Elle observa la position consolante de l'homme, assis sur son bureau, alors que la jeune fille était plutôt en larmes sur une chaise. Donc en plus d'entrer sans prévenir, l'ange venait également d'atterrir au beau milieu d'une situation conflictuelle. Sentant l'atmosphère douloureuse dans la pièce, et imaginant que cela provenait de la jeune fille en pleur, Myrah prit un air désolé, joignant ses mains sur son coeur.

— Navrée, monsieur le directeur, j'ignorais de vous rencontriez une étudiante en ce moment, puis-je faire quelque chose? Désirez-vous que je revienne plus tard?

La voix était douce et apaisante, un peu chantante. Il faut dire qu'elle avait la particularité de presque toujours chantonner, cela avait marqué sa voix. Les sons s'étaient légèrement modulée, espérant parvenir un peu à calmer la peine de la jeune fille, d'une certaine façon. La jeune femme n'avait pas vraiment quelque chose d'important à dire au directeur, aussi, cela ne lui dérangeant pas d'attendre non plus, préférant que le vampire règle la situation de la jeune fille, quelle qu'elle soit. Le regard de ciel se posait sur l'homme, attendant sa réponse sur ce qu'elle devait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashe The Stempead
Directeur impitoyable
avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 28
Localisation : ImaginationLand

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Dim 12 Juin - 21:13

Il s'attendait à ce qu'elle entre en colère, mais pas ça. Celle qu'il aimait éclata en sanglot, se retenant depuis qu'elle avait vu ses blessures. Elle essuya rageusement les larmes qui coulaient.

« Rassurée ? Comment tu veux que je sois rassurée ?! Tu ressembles à du steak haché et tu veux que je sois rassurée ?! Tu veux savoir pourquoi j’ai voulu vérifier ? » Il voulait le savoir depuis qu'elle avait poser sa question, comment avait-elle pu le deviner ? Elle inspira et reprit. « Parce que le soir, en dormant, j’ai tout vu ! Dans ma tête ! Au début, je pensais c’était un cauchemar, mais maintenant, je me rends que c’est vrai et c’est encore pire ! Je dois faire quoi, moi ? Hein ? Si j’avais pas demandé, t’aurais rien dit et t’aurais juste serré les dents pour endurer ! »

Il ne trouva pas quoi à lui répondre. Pour lui, figé dans son époque, on ne se plaignait pas des blessures infligées à ceux qui nous sont proches. Mais cette époque était révolue depuis bien longtemps et il devait maintenant composer avec celle-ci. Il descendit lentement du bureau pour s'agenouiller près de Naomin et lui prit ses mains dans les siennes.

« Je veux t’aider, dis-moi ce que je dois faire. N’importe quoi.

- Je vais te paraître brutal, mais c'est pour ton bien. Tu dois t'endurcir et... »

Il s'interrompit en percutant sur la voix qu'il avait entendu. Il avait d'abord pensé à la secrétaire - c'était d'ailleurs pourquoi il n'avait pas relevé-, mais il s'avérait qu'il s'agissait de la nouvelle infirmière-chef. C'était quoi d'ailleurs son nom ? Pensa Ashe. Vêtue dans une longue robe blanche immaculée, une femme se trouvait à l'entrée, les mains jointes sur le coeur. Ses yeux reflétaient la tristesse qui emplissait la pièce. Elle rompit le silence pesant d'une voix musicale qui aidait à soulager et à ce débarrasser de cet ambiance triste.

« Navrée, monsieur le directeur, j'ignorais de vous rencontriez une étudiante en ce moment, puis-je faire quelque chose? Désirez-vous que je revienne plus tard? »

Il aida son aimée en lui tendant son mouchoir et la consola. Ashe s'éclairci la gorge afin de répondre d'une voix qui se voulait assuré.

« Hon, hon, pas la peine de partir, nous avions terminer de parler. »

Du moins pour le moment, ajouta-t-il dans un murmure pour Naomi. Il prit une autre chaise dans l'angle de la porte et de la bibliothèque fournie, et la plaça devant le bureau inoccupé - celui de Naomi bientôt, il n'aurait pas été déçent. Il s'assit de l'autre côté, en essayant toutefois de ne pas réveiller les cicatrices. Peine perdue, il grimaça, mais se reprit rapidement.

« Bien que vouliez-vous me dire très chère ? Une réclamation ou autre chose ? »

Du regard, il suggéra à Naomi de suivre l'entretien, et d'intervenir si le besoin s'en fait sentir. La route pour devenir une Directrice était longue, mais elle était jeune et avait déjà bien des qualités. Il se reporta sur la femme aux cheveux de miel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Shiro
Maîtresse des émotions
avatar

Messages : 2224
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 23
Localisation : Loin de toi, probablement

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Sam 18 Juin - 2:00

Je maudissais intérieurement mes yeux. Les chutes du Niagara, prise deux. Plus sérieusement, je lui en voulais un peu de m’avoir caché qu’il s’était fait mal. S’il me l’avait dit, oui je me serais inquiétée, mais je n’aurais pas pleuré. Ou moins qu’en ce moment. Le suppliant du regard, je lui avais demandé ce que je pouvais faire pour l’aider. Et voilà qu’il me répondait que c’était pour mon bien, que je devais m’endurcir.

Je pouvais comprendre que des choses du genre allait se reproduire, qu’il allait à nouveau se faire mal, moi aussi probablement, sauf que j’espérais le contraire. Blessée comme il l’était, je serais morte depuis longtemps… Et ce n’était pas tant les blessures que le fait qu’il ait cru mieux de me le cacher qui m’indignait, me révoltait.

Voyant qu’il s’était interrompu en pleine phrase – et oui, ça tourne vite dans ma tête – je suivis son regard et vis une jeune femme, blonde et magnifique. Je pouvais voir le reflet de ma tristesse dans ses yeux et dans ses mains, posés sur son cœur. Une ange, une vraie.

« Navrée, monsieur le directeur, j'ignorais de vous rencontriez une étudiante en ce moment, puis-je faire quelque chose? Désirez-vous que je revienne plus tard? »

Sa voix était mélodieuse et fut comme un baume sur mon cœur. J’avais simplement besoin de me calmer, de respirer, de passer à autre chose. Ashe me tendit un mouchoir que j’acceptai sans un mot et essuyai mes joues trempées.

« Hon, hon, pas la peine de partir, nous avions terminer de parler. »

Pour le moment, du moins, comme il me le précisa plus bas. Il partit chercher une chaise qu’il installa devant un bureau vide – le mien ? – et s’assit de l’autre côté. Je viens bien qu’il se força pour ne pas laisser paraître sa douleur, mais c’était peine perdue. Même si je ne l’aurais pas vu, je l’aurais ressenti; tant qu’à l’infirmière, c’était son job de remarquer de telles choses, non ?

« Bien que vouliez-vous me dire très chère ? Une réclamation ou autre chose ? »

D’un simple coup d’œil, il me proposa de suivre l’entretien. Je compris aussi que si j’avais quelque chose à ajouter, je pouvais intervenir à tout moment. Une formation sur le terrain, qui sait… ?
Je m’éloignai un peu et m’adossai au mur, juste à côté de la fenêtre, alors que les deux adultes commençaient leur conversation. Je me sentais comme une enfant, mais c’était ce que j’étais, non ? Comparée à un vampire de 400 ans et une femme telle qu’elle, j’étais une gamine en pleine adolescence. Plutôt déprimant comme constatation, mais c’est la vie. Je me rappelai pourquoi j’étais restée là. Pour écouter, pour apprendre. Je devais me ressaisir. J’inspirai un bon coup et relâcha ma tension. La boule de tristesse que j’avais dans la gorge disparue. Je m’approchai un peu d’eux pour mieux les entendre, sans les déranger pour autant.

_________________
Merci à Khino-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrah
Angelus
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 33
Localisation : Infirmerie ou Jardin

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Dim 19 Juin - 21:10

Le directeur tendit un mouchoir à la jeune femme. Myrah se sentait toujours un peu mal d'avoir interrompu la conversation, mais le directeur semblait plutôt inciter la jeune infirmière à raconter ce pour quoi elle était venue. Elle remarqua son déplacement et la grimace sur le visage de l'homme sans y porter attention pour le moment. La jeune étudiante était toujours sur place pour écouter ce qui se passerait. L'infirmière n'y porta pas réellement attention, ce qu'elle avait à dire n'était pas vraiment privé, bien qu'elle trouvait étrange la situation. La jeune fille se plaça de façon à ne pas nuire à la conversation entre les deux adultes, mais tout de même de façon à pouvoir écouter.

La surprise première s'effaçant du visage de la femme, sa contenance reprise, Myrah replaça une mèche de sa chevelure blonde derrière son oreille. Son sourire s'affirma un peu plus, et elle s'adressa au directeur.

— Bien, c'est simplement pour vous avertir que l'inventaire des produits dans l'infirmerie a été fait et j'ai dressé une liste concernant ce qu'il faudrait se procurer. Je me demandais si c'était à vous que je devais venir la porter.

La jeune infirmière espérait ne pas avoir trop fait lors de sa première semaine de travail. En même temps, elle voulait également s'assurer que tout était en ordre pour l'année scolaire en cours.

— Aussi, j'aimerais savoir s'il y a un espace dans le potager pour avoir des plantes médicinales. Ça serait moins coûteux de fabriquer les onguents sur place et pourrait même permettre à des étudiants d'avoir la possibilité de participer à cela et ainsi... Monsieur le Directeur... Seriez-vous blessé par hasard?

Dans sa tête, la grimace de douleur ajoutée aux multiples serrements de ses mains et de son visage, sa position un peu anormalement figée avait fait leur chemin pour que l'infirmière découvre la mascarade du directeur. Elle trouvait étrange qu'il tente autant de le dissimuler et commençait à se demander s'il avait même reçu les soins appropriés. Myrah, ayant oublié la jeune étudiante, avait dit cela de façon un peu brusque, qui pourrait choquer ceux qui n'était pas habitué à ses changements de conversation soudain. Aussi, peut-être le directeur n'avait-il pas voulu que la tierce personne soit au courant de son état. Myrah cumulait un peu les situations de malaise, sans réellement sans rendre compte. Un air légèrement contrarié, les sourcils froncés et les mains sur les hanches, Myrah attendait la réponse du directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashe The Stempead
Directeur impitoyable
avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 28
Localisation : ImaginationLand

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Jeu 23 Juin - 11:53

Il écouta d'une oreille attentive la femme aux cheveux de miel faire la liste de l'inventaire. Elle n'était là que depuis très peu de temps - une semaine en fait -, mais elle faisait preuve d'un zèle et d'un dévouement à son travail qui plaîsait énormément au Directeur. Cela lui rappelait l'époque où il était nouveau dans cet établissement, et qu'il pris le poste d'archiviste. Ses travaux d'écriture sur la Stèle au Lac ainsi que la route étaient présent dans la Bibliothèque.

Soudainement, la douleur revint comme une ultime vague voulant laisser une empreinte indélébile dans son esprit. Les paroles de l'ange furent plus distantes, moins audibles pour le vampire aux sens très développés. Il se figea dans le fauteil en cuir rouge. Heureusement, le cadre de Lillith était tourné vers Naomi, se dit Ashe. Mais une hantîse frappait son esprit embrumé, et si Lillith parlait avec elle pour la monter contre lui ? Ou même se moquer de lui ? Elle pouvait parfois parler si bas pour n'être entendu qu'à proximité. De nouveau, le discours reprit, mais cette fois, le Directeur arriva à en saisir le sens.


« Aussi, j'aimerais savoir s'il y a un espace dans le potager pour avoir des plantes médicinales. Ça serait moins coûteux de fabriquer les onguents sur place et pourrait même permettre à des étudiants d'avoir la possibilité de participer à cela et ainsi... Monsieur le Directeur... Seriez-vous blessé par hasard ?

- Je... vous l'aviez deviné ? Quel piètre comédien je fais. » Il se tourna vers son aimée. « Je vais devoir rester cloîtré ici le temps de guérir, finit-il en revenant vers l'infirmière. J'ai reçu des soins rapides par la deuxième infirmière - désormais sous vos ordres - mais malheureusment les blessures sont trop imprégnés de poisons pour pouvoir être guéries efficacement. »

Il ne mentionna pas que Hachiko - l'autre infirmière - ne possédait dans l'art du soin, qu'un faible pouvoir, et que les soins promulgés n'avaient aidé qu'à faire cicatrisé les griffures profondes.

« De quoi parlions-nous ? Fit-il pour détourner le cours de la discussion. Des herbes médicinales ? C'est cela. Ma foi, c'est une bonne idée qui nous éviterait toutes ces commandes. Je donne mon aval pour votre projet, il faudra voir avec Ferlan, le jardinier qui s'occupe du potager. Allez-y avec douceur, il posséde un caractère de cochon, ajouta ashe en rigolant. »

Ce qui faisa qu'il réveilla la douleur, fort heureusement à un degré très faible. Quelle journée éreintante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Shiro
Maîtresse des émotions
avatar

Messages : 2224
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 23
Localisation : Loin de toi, probablement

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Mer 29 Juin - 0:36

J’avais l’impression que plus le temps passait, plus la douleur empirait. Quand j’étais arrivée, il n’avait pas l’air si mal en point. Il se déplaçait relativement normalement, il avait simplement l’air d’un humain, maintenant que j’y repense. Un peu moins fluide que d’habitude dans ses gestes. Mais là, c’était pire, bien pire. Il bougea à peine et figea. Peut-être était-ce le lien qui fit en sorte que je vis carrément les vagues de douleur autour de lui, mais l’infirmière qui lui faisait face devait bien voir son visage et comprendre qu’il avait mal…

- Aussi, j'aimerais savoir s'il y a un espace dans le potager pour avoir des plantes médicinales. Ça serait moins coûteux de fabriquer les onguents sur place et pourrait même permettre à des étudiants d'avoir la possibilité de participer à cela et ainsi... Monsieur le Directeur... Seriez-vous blessé par hasard ?

Et voilà. Elle aussi l’avait remarqué. Je n’étais pas folle !

- Je... vous l'aviez deviné ? Quel piètre comédien je fais. Je vais devoir rester cloîtré ici le temps de guérir. J'ai reçu des soins rapides par la deuxième infirmière - désormais sous vos ordres - mais malheureusement les blessures sont trop imprégnés de poisons pour pouvoir être guéries efficacement. »

Piètre comédien ? Même un aveugle aurait pu deviner qu’il avait mal ! Comment je faisais pour aimer quelqu’un d’aussi… en ce moment, il semblait avoir le quotient intellectuel du steak haché qu’il imitait fort bien.

- De quoi parlions-nous ?

Ça, c’était une mauvaise tentative de détourner la conversation de sa part. Pas très subtil.

- Des herbes médicinales ? C'est cela. Ma foi, c'est une bonne idée qui nous éviterait toutes ces commandes. Je donne mon aval pour votre projet, il faudra voir avec Ferlan, le jardinier qui s'occupe du potager. Allez-y avec douceur, il posséde un caractère de cochon.

Je soupirai en secouant la tête. Un steak haché qui fait des blagues, du jamais vu. Je regardai l’infirmière et lui souris en croisant son regard. J’étais certaine qu’elle se demandait ce que je faisais là. Moi aussi, je me posais la question. Je ne servais pas à grand-chose, à part peut-être à me décourager des mauvaises blagues de Ashe. Toutefois, si je n’avais pas servi à grand-chose, j’avais mon opinion. Doucement, je m’avançai à côté d’Ashe et pris la parole une fois assurée que je n’allais interrompre personne.

- Je crois que c’est une merveilleuse idée et si jamais vous avez besoin d’aide pour quoi que ce soit, je me ferais un plaisir de vous aider.

J’arrivais à peine à croire que c’était moi qui parlais. J’avais toujours aimé les plantes et j’avais souvent aidé ma mère à faire les repas. Je supposais qu’avec quelques indications, je pourrais l’aider à préparer les onguents. Après tout, n’avait-elle pas proposé que les élèves participent ?

- Si cela ne vous gêne pas, bien entendu.

Je baissai les yeux pour regarder Ashe. Là, j’étais beaucoup moins timide et franchement pas contente. Mais comment être fâchée contre lui ?

- Et toi, essaie pas de cacher que t’as mal. C’est assez évident pour qu’on s’en rende compte. Alors arrête de faire ton macho et laisse-la t’aider.

C’était comme avec un gamin. Il fallait simplement être convaincante sans être fâchée pour autant.

_________________
Merci à Khino-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrah
Angelus
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 33
Localisation : Infirmerie ou Jardin

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Ven 8 Juil - 7:30

Le directeur sembla vouloir faire comme si la douleur lui était supportable, malgré les nombreuses grimaces qui se multipliaient au fur et à mesure que parlait la jeune infirmière. Comme il le dit lui-même, la comédie n'était décidément pas son fort. Le commentaire qu'il fit sur les soins reçus fit froncer les sourcils de l'ange. Des soins qui n'avaient pas été faits correctement et le blessé de retour au travail? Voilà qui ne plaisait guère à l'infirmière en chef. Faire une formation rigoureuse des autres infirmières ne ferait peut-être pas de torts. En même temps, il est vrai que le directeur a de nombreuses responsabilités et qu'il ne peut confier à n'importe qui la direction de l'académie... N'est-ce pas? Du moins, c'est ce que pensait la jeune femme.

Le changement de conversation ne plut qu'à moitié à l'infirmière, bien qu'il revenait sur le sujet qu'elle avait abordé. Son sens de l'humour, bien que prouvant qu’il ne devait pas être à l'agonie, démontrait cependant qu'il se forçait un peu à bien aller. C'est ce que pouvait interpréter la jeune femme qui ne le connaissait pas encore très bien. Il lui indiqua à qui elle devrait s'adresser pour son projet, nom qu'elle tenta d'inscrire dans sa mémoire et qui devrait y rester pour un bon 10 minutes si elle s'y concentre, mais dont elle cherchera plus tard lorsqu'elle sera dans les jardins. Se souvenant de la présence de la jeune étudiante, Myria croisa son regard alors que la jeune fille se rapprocha quelque peu du directeur. Elle s'offrit même pour aider l'infirmière concernant le jardin médicinal. Un sourire franc se forma sur les lèvres de l'ange, et ses yeux brillants démontraient son ravissement d'avoir déjà quelqu'un qui voudrait participer à ce projet.

— Il n'y a aucune gêne, vraiment, et je suis ravie que ce projet plaise déjà à une personne. Merci beaucoup, Monsieur le Directeur, dit-elle en se retournant vers l'homme.

La façon dont s'adressa l'étudiante au directeur surprit de plus belle la jeune femme. Pour parler ainsi, un lien fort devait réunir les deux personnes. Seraient-ils parents ou amis de longue date? Pourtant, l'ange était convaincu que l'étudiante était belle et bien humaine alors que l'ascendance vampirique était indéniable chez le directeur. Peut-être sa descendante? Les possibilités étaient trop vastes pour vraiment valoir la peine de s'y pencher et ce n'était pas du tout du ressort de l'infirmière de se poser ses questions. Ce qui était de la vie des autres ne la regardait en rien du moment que ça ne concernait pas la santé. Par contre, les blessures du directeur étaient réellement du domaine de l'ange et elle-même voulait voir les plaies afin de s'assurer du confort du directeur. Qui sait si elle ne pourrait pas l'aider davantage que ne l'a fait sa collègue?

— Vous seriez bien aimable, effectivement, de me montrer vos blessures empoisonnées...

Le temps qu'il s'exécutait, la jeune femme se tourna alors vers l'étudiante, un sourire engageant sur son visage. En tout moment, elle avait conservé ses mains unies l'une sur l'autre, effleurant quelque peu au-devant sa robe blanche.

— J'oublie qu'on ne s'est pas présentée. Je suis Myrah, l'infirmière-chef de l'académie.

Encore une fois, l'idée que la vue des blessures du directeur devant les yeux d'une si jeune personne puisse être un cauchemar ne traversa pas l'esprit de l'infirmière qui ne proposa donc pas de rencontrer plutôt le directeur en privé dans son infirmerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashe The Stempead
Directeur impitoyable
avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 28
Localisation : ImaginationLand

MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   Dim 14 Aoû - 14:44

La colère feinte de sa chère et tendre fit apparaître un sourire sur le visage du vampire. Le regard de l'ange, qui passa du Directeur à la jeune femme avant de revenir sur Ashe, lui fit remarquer qu'elle se posait des questions sur leur relation. Il ne s'en souciait guère, en partant du principe qu'elle ne devrait surtout pas raconter ce qu'elle verrait ou entendrait dans cette pièce. Obtempérant à la demande de l'ange, il se releva - tout en étant transpercés par des éclairs de douleurs. Il commençait d'ailleurs à mieux les supporter et ne montra presque plus des signes de douleurs.

Il fit le tour du bureau et s'ammena près de Myrah sur sa droite - au beau milieu des femmes. Ainsi, il ne montrerait que les blessures les moins graves à Naomi. Le triste spectacle devait déjà la révulser alors le revoir une seconde fois, cela aurait été de trop pour cette jeune personne qui ignorait la violence du monde, son vrai visage. Entreprenant le déshabillage, il sortit qu'il n'avait pas l'habitude de se dévêtir devant autant de si belles fleurs. Son torse encore mis à nu, les stries grosses commes pommes parcourant tout son corps semblaient plus effrayantes, peut-être dû au fait qu'il tournait dos à la grande baie vitrée.


Voyez donc mes blessures. J'anticipe mais ne grondez pas trop l'infirmière qui me soigna. Elle fit son possible toute la nuit, et malgré son maigre talent dans la magie curative, elle se donna de tout son être pour m'aider. »

Il se tut ensuite, le temps pour la nouvelle infirmière en chef de contempler le travail.

« Si cela peut vous aider, je peux vous dire quel genre de créature m'a infligé de telles balafres. Mais en échange, cela doit rester entre vous et moi, me suis-je bien fait comprendre ? »

Le ton qu'il employa était froid et dur , tout comme son regard, mais il ne pouvait se permettre que cette histoire se répande comme un traînée de poudre et atterrisse dans l'oreille de son clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un changement de direction {libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un changement de direction {libre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Martelly ferme et ouvert promet un changement de direction
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysterious Academy :: Etage réservé au personnel :: Bureau du directeur-
Sauter vers: